Autres articles

Latest News

    No posts were found.

Top
Se déplacer en Corée du Sud : infos pratiques - Sensations Voyage
fade
7067
post-template-default,single,single-post,postid-7067,single-format-standard,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage child theme-child-ver-1.0,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-header-style-on-scroll,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-side-menu-slide-with-content,mkdf-width-470,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
Sensations Voyage / Expériences et bons plans  / Corée du Sud  / Se déplacer en Corée du Sud
sensations-voyage-voyages-coree-du-sud-korea-bons-plans-experiences-se-deplacer-en-corée

Se déplacer en Corée du Sud : infos pratiques

Parce que si nous avions eu toutes ces infos au début de notre voyage, nous aurions gagné du temps, voici tout ce qu’il faut savoir pour organiser vos déplacement en Corée du Sud.

 

1- Les transports en commun en Corée du Sud

Le réseau de trains, bus et métro est très développé en Corée. Les transports en commun sont bon marché, très confortables, propres, ponctuels et vous permettent d’aller partout. C’est la solution que je vous recommande pour voyager à travers le pays.

Dans les gares, les tains et les métros, les indications sont écrites ou annoncées en coréen et en anglais. Et ça, ça nous simplifie grandement la vie ! Se déplacer à Séoul ou à Busan en métro devient vite un jeu d’enfant !

Le métro de Busan, Corée du Sud

 

La T-money card

La carte de transport T-money est l’indispensable de votre voyage. Elle fonctionne dans tout le pays pour prendre le train, le métro et le bus. Elle permet même de payer dans certains taxis ou « convinience stores » (épicerie). Vous pouvez l’acheter à la gare de l’aéroport d’Incheon, plus exactement au convinience store justement, et la recharger dans toutes les gares et stations de métro.

La carte de transport T-money

 

Les trajets principaux pour se déplacer en Corée du Sud

  • Aéroport Inchéon > Séoul : navette AREX omnibus all stop train, environ 4000 won, ou navette directe express train, environ 9000 won, 1h
  • Séoul > Busan : TGV Korail, environ 75 000 won, 3h
  • Séoul > Sokcho (pour Seoraksan National Park) : Bus express, environ 16 000 won
  • Séoul > Pyeongchang : Train KTX
  • Pyeongchang > Jeongseon (pour Ari Hills Skywalk Observatory) : Bus intercités, environ 6000 won, 2h
  • Busan > Gyeongju : Bus intercités, environ 4500 won, 1h

sensations-voyage-voyages-coree-du-sud-korea-bons-plans-experiences-train-ktx

Train KTX au départ de Séoul Station pour Pyeongchang

 

2- Les taxis en Corée du Sud

Les taxis sont nombreux et ils sont fiables. Ils utilisent tous leur compteur sans qu’il soit nécessaire d’insister contrairement à d’autres pays. Le prix de la course est bien sûr plus cher qu’un déplacement en transports en commun mais reste abordable. Comptez, en tarif jour, 2400 won de prise en charge puis moins de 1 000 won au km. Il est possible de payer par carte bleue internationale dans tous les taxis et souvent par T-money également.

Les taxis peuvent vous être d’une grande utilité surtout lorsque vous arrivez chargés de bagages dans une nouvelle ville, à la recherche de votre hôtel, ou si vous dépassez l’heure de fermeture du métro !  Pensez bien à vous munir de votre adresse de destination écrite en hangeul pour la présenter au taxi. En effet la grande majorité des chauffeurs de taxi ne comprend pas l’anglais.

L’appli Uber fonctionne également en Corée du Sud. Mais les tarifs ne sont pas tellement plus intéressants que ceux des taxis.

sensations-voyage-voyages-coree-du-sud-korea-bons-plans-experiences-taxi-se-deplacer

Taxi à Séoul, Corée du Sud

 

3- La location auto en Corée du Sud

Les routes sont bien entretenues en Corée du Sud. C’est pourquoi nous avions songé, dans un premier temps, à louer une voiture. Nous y avons vite renoncé pour 2 raisons.

D’une part, car les tarifs des locations auto sont vraiment élevés.

Et d’autre part, parce qu’il est difficile de s’orienter avec les panneaux écrits en hangeul (alphabet coréen) et le GPS qu’il faut réussir à programmer.

Si vous souhaitez louer une voiture en Corée du Sud, voici quelques conseils :

  • N’oubliez pas votre permis international, il est obligatoire
  • Orientez-vous vers un loueur international qui propose des gps multilingues
  • Demandez éventuellement de l’aide pour programmer votre gps si vous avez déjà défini votre itinéraire
  • Si vous disposez d’un gps local, essayez la recherche par numéro de téléphone

Busan, Corée du Sud

 

3- les applications mobiles de navigation

En Corée, Google map ne fonctionne pas ou presque pas. L’appli ne trouve pas les points d’intérêt et quand elle les trouve elle n’arrive pas toujours à calculer le trajet. Et ça c’est très déstabilisant quand on est habitué à voyager partout avec les cartes google téléchargées !

Heureusement, il existe des applications locales très efficaces. Et dans lesquelles ont peut effectuer nos recherches en anglais. Elles calculent l’itinéraire en voiture, en train, bus, métro…  Téléchargez Naver et Kakao et laissez-vous guider.

Les applis mobiles de navigation en Corée

 

L’application Visit Korea de l’office de tourisme intègre également des cartes et d’autres infos pour visiter le pays.

 

Pour plus d’informations, consultez le récit de notre voyage en Corée du Sud.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire: