Top
Corée du Sud, voyage entre ville, mer et montagne - Sensations Voyage
fade
7048
destinations-template-default,single,single-destinations,postid-7048,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage child theme-child-ver-1.0,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-light-header,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 
Sensations Voyage / Corée du Sud

Voyage en Corée du Sud entre ville et campagne, mer et montagne

La Corée du Sud est sans doute le voyage que j’ai le moins préparé. J’ai pris mes billets un soir, sur un coup de tête, pour m’envoler moins de 24h après. Je rejoignais un ami qui voulait assister aux Jeux Olympiques de Pyeongchang. C’était pour moi l’occasion de vivre une expérience exceptionnelle et de découvrir une nouvelle destination.

A vrai dire je ne savais que très peu de choses sur la Corée du Sud. Et j’appréhendais ce voyage en plein hiver, moi qui suis habituée aux chaleurs tropicales. Finalement la météo ne fut pas un problème. Car même s’il fait aussi froid qu’en France l’hiver en Corée, le soleil brille et ça change tout !  L’idéal est de découvrir le pays au printemps pour profiter des cerisiers en fleurs, mais l’hiver en Corée est vraiment très agréable. Et l’avantage c’est que nous étions presque seuls sur les lieux touristiques… Excepté au village olympique bien sûr !  Je suis finalement restée plus de deux semaines pour découvrir ce pays qui ne figurait pas sur ma travel list et qui m’a pourtant complètement séduite.

1. City tour à Séoul 서울

J’avais embarqué sur Korean Air pour un vol direct entre Paris Charles de Gaulle et Seoul Incheon international Airport. La compagnie aérienne nationale est excellente coté service et confort, à tel point que je n’ai pas vu passer les 11h de vol ! A mon arrivée, mon ami m’attendait à l’aéroport pour notre grande aventure. Nous nous étions renseignés pour rejoindre le centre ville et avons vite pris nos marques  : achat de la carte de transport T money qui nous aura été très utile tout au long du voyage, puis direction la navette Arex (Airport Railroad Express) jusqu’à la gare de Séoul. Si nos premiers pas nous ont paru presque trop simples, nous avons vite compris que voyager en Corée du Sud ne serait pas toujours si facile. Notre indispensable Google Map ne fonctionnait dans le pays, les coréens ne comprenaient pas un mot d’anglais pour la grande majorité et nous, nous étions incapables de lire les indications en hangeul (alphabet coréen). C’est ainsi que pour notre premier diner, nous avons commandé à l’aveugle dans un petit restaurant local : une soupe de poisson à partager, extrêmement pimentée ! Il nous aura fallu quelques jours pour prendre nos marques, télécharger les applications de navigation locales, penser à prendre le nom de nos destinations en coréen avant de quitter l’hôtel et comprendre que tout ce qui se mange et qui a la couleur rouge est au piment ! Voici quelques infos pratiques pour se déplacer en Corée du Sud.

 

Nous sommes restés presque une semaine à Séoul. Nous avons pris le temps d’explorer les différents quartiers de la capitale, de découvrir la culture locale, de visiter les principaux palais, temples et même de nous rendre en car jusqu’à la réserve naturelle de Seroraksan. Ce magnifique parc situé dans les monts Taebaek est un paradis pour les amoureux de la nature.  En savoir plus sur les randonnées au Seoraksan National Park.

 

Parmi les incontournables de la capitale, nous avons adoré nous balader dans le quartier d’Insa-dong, y faire du shopping et y manger dans les étroites ruelles.  L’occasion de découvrir le célèbre barbecue coréen et le bibimbap. Nous avons également été émerveillés par l’aquarium du COEX. Avec probablement une centaine de requins, un poulpe géant, des loutres, des arapaïmas et même des lamentins, c’est l’aquarium le plus impressionnant que j’ai visité. Découvrir l’aquarium du COEX de Séoul en images. Nous avons passé d’agréables soirées, à la Séoul Tower, lors de notre visite du Dongdaemun Desing Plaza (DDP) et également dans le salsa bar Turn du quartier de Gangnam.

 


Que faire à Séoul

Découvrir le palais de Changdeokgung 창덕궁과 후원

Visiter le temple de Jogyesa 조계사

Se promener au Namdaemun Ginseng Market 남대문인삼시장

Monter à la Namsan Seoul Tower 남산서울타워

Découvrir l'aquarium du COEX 코엑스 아쿠아리움

Visiter le village Hanok de Bukchon 북촌한옥마을

Se promener dans le quartier d'Insa-dong 인사동

Voir les roses illuminées à Dongdaemun Design Plaza 동대문디자인플라자


A lire aussi

2. Dans les montagnes de Pyeongchang 평창군

Pour rejoindre la station de Pyeongchang, nous avons pris le nouveau train KTX mis en place à l’occasion des jeux olympiques. Un TGV tout confort qui nous a conduit au village olympique en moins de 2 heures. Pour la première fois, je découvrais l’incroyable organisation autour de cet évènement international, que sont les JO. Et j’ai été complètement épatée. Des bénévoles à tous les coins de rue pour nous renseigner, des navettes gratuites pour circuler entre les différents sites et des animations partout. Sans même assister aux épreuves, il est impossible de s’ennuyer ! Entre les espaces de démonstration des sponsors, les magasins éphémères, les stands de streetfood, les clubs des différents pays et le village de glace, on ne savait plus où donner de la tête. Nous étions comme des enfants dans un parc d’attractions ! Nous avons eu la chance d’assister au match de hockey pour la médaille de bonze et à la cérémonie de clôture des jeux. Des moments complètement magiques aux jeux olympiques.

 

Les JO, c’est finalement tout ce que nous aurons vu de Pyeongchang. Pourtant c’est le centre de sports d’hiver le plus fréquenté de Corée du Sud. Aussi, nous aurions pu y passer plus de temps pour découvrir les stations de Yongpyong et Alpensia ou visiter le temple de Wolgeongsa. Mais la suite de notre programme nous attendait. Oui, car même si nous étions arrivés sans n’avoir rien planifié, nous avions quand même fini par établir un programme !

 

Avant de quitter la région, nous avons quand même fait escale à l’observatoire de Byeongbangchi à Jeongseon. Appelé également Arii Hills skywalk, ce site propose des activités à sensations fortes au cœur de paysages éblouissants. Un pont de verre qui surplombe un canyon aux eaux turquoise, et la plus longue tyrolienne d’Asie. La zipline de plus d’un kilomètre permet de redescendre du site à près de 100 km/h au démarrage et sans attendre le taxi ! Attention, sensations extra fortes garanties…


Que faire à Pyeongchang

Dévaler les pistes de ski du Yongpyong resort 용평리조트

Faire sur snowboard au Pheonix snow park 휘닉스 스노우파크

Se détendre sur la plage de Gyeongpo Beach à Gangneung 강릉 경포수욕장

Marcher sur le Byeongbangchi Skywalk à Jeongseon 아리힐스 (병방치 스카이워크

Visiter le temple de Woljeongsa 월정사 (오대산)


Bonne adresse à Pyeongchang

AM Hotel


A lire aussi

3. En bord de mer à Busan 부산

Fort de nos émotions, ou plutôt de mes émotions, car j’étais seule sur ma tyrolienne, nous reprenions la route en direction de Busan. Busan ou Pusan est la deuxième plus grande ville de Corée du Sud, après Séoul. Elle est située au Sud-Est et accueille le plus grand port du pays. Ainsi que le plus grand marché aux poissons. Le Jalagchi market est un incontournable à visiter. On y trouve toutes sortes de poissons et fruits de mer, vivants, morts et séchés, et de nombreux restaurants pour les déguster.

 

Busan est également connue pour ses stations thermales, ses spa et ses plages. Haeundae Beach, la plus grande, permet de rejoindre Dongbaek Island et son parc verdoyant par une jolie balade. Une autre promenade aménagée se trouve sur la plage de Dadaepo Beach. Celle-ci est célèbre pour la Sunset Fountain of Dream : une place animée par une immense fontaine éclairée de mille couleurs à la tombée de la nuit. Un joli spectacle, comme celui offert par le Gwangandaegyo Bridge (Diamond bridge) dont les lumières nocturnes dansent en se reflétant sur l’eau. A Busan comme à Séoul, la night life bat son plein et certains quartiers sont animés toute la nuit.

 

Nous avons passé 4 jours à Busan et y avons découvert les meilleures pâtisseries franco-coréennes du pays, chez Pain D’Amour. C’est que les boulangeries-pâtisseries françaises ont un succès fou en Corée. On en trouve à tous les coins de rue. Plus qu’on ne trouve de temples ! Et coté temples justement, j’ai particulièrement adoré celui de Haedong Yonggungsa situé en bord de mer. Parmi mes plus belles visites à Busan je retiens également le village culturel de Gamcheon. Ce village multicolore, perché à flan de colline, est une galerie d’art à ciel ouvert. Gamcheon a été l’abri de nombreux réfugiés pendant la guerre de Corée. En 2009 le ministère de la culture décide d’investir dans ce village pour le réhabiliter. Des artistes locaux et les habitants du quartier participent à la métamorphose de Gamcheon. Aujourd’hui les touristes se promènent au milieu des maisons colorées pour découvrir de surprenantes œuvres d’art au détour des étroites ruelles.


Que faire à Busan

Visiter Haedong Yonggungsa Temple 해동 용궁사

S'étendre sur la plage de Haeundae Beach 해운대해수욕장

Se promener à Dongbaek Park 동백공원

Visiter le village culturel de Gamcheon 부산 감천문화마을

Visiter l'immense marché aux poissons Jalagchi market 부산 자갈치시장

Se prélasser dans les eaux thermales de Spaland à Centum City 스파랜드 센텀시티

Se promener dans le parc de Yongdusan 부산타워 - 용두산공원

Contempler le pont Gwangandaegyo illuminé (Diamond Bridge) 부산 광안대교

Prendre un cours de Taekwondo 태권도


Bonne adresse à Busan

Haeundae S Hotel

4. Sur les traces de l’histoire à Gyeongju 경주

Gyeongju était la dernière étape de notre séjour. La ville se trouve à 1h de bus à peine de Busan. Mais pour en profiter pleinement je vous recommande d’y séjourner 2 à 3 nuits. En effet, l’ancienne capitale de Silla regorge de trésors à visiter.

Parmi eux, plusieurs figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO comme le majestueux temple de Bulguksa. Celui-ci, comme de nombreux autres temples en Corée, propose même aux touristes d’y séjourner pour découvrir la vie monastique et la culture coréenne. Le templestay, une expérience exceptionnelle à vivre en Corée.

Après une bonne séance de méditation, on apprécie encore plus intensément les merveilles qui nous entourent ! Mon coup de cœur à Gyeongju est le parc Daerungwon ou parc des Tumuli. On s’y promène, bercés par une musique douce, au milieu des collines qui sont les tombes des rois de Silla. J’ai également adoré le Donggung Palace and Wolji Pond. Anciennement appelé étang d’Anapji, ce palace est magnifique pour son jardin et ses lumières à la tombée de la nuit.

 

C’est dans ce décor féérique qu’a pris fin notre voyage en Corée. J’y ai découvert des paysages époustouflants, des sites culturels magnifiques et surtout des habitants si accueillants qu’il fut difficile de les quitter.

 


Que faire à Gyeongju

Séjourner au temple de Bulguksa 불국사

Visiter la grotte de Seokguram 경주 석굴암

Se promener à Daereungwon Tomb Complex, le Royal Tumuli Parc 대릉원 - 천마총

Contempler le Dunggung Palace illuminé 경주 동궁과 월지, 안압지

Randonner au mont Namsan 경주 남산

Visiter le village de Yangdong 경주 양동마을


A lire aussi

Galerie Photos Corée du Sud

L’essentiel : Sensations Voyage en Corée du Sud

Durée du séjour
17 jours / 15 nuits
Mon coup de cœur en Corée du Sud
La gentillesse des coréens, toujours prêts à nous aider même lorsqu'ils ne parlent pas un mot d'anglais
A faire au moins une fois dans sa vie
Vivre une expérience Templestay pour découvrir la vie des moines bouddhistes
La prochaine fois en Corée du Sud
J'explore l'île de Jeju lors du festival des cerisiers royaux (fin mars début avril)

Carte et infos pratiques Corée du Sud

Durée de vol et décalage horaire
11h de vol au départ de Paris / +7h en été vs Paris, +8h en hiver
Formalités et vaccins
Passeport valable 6 mois après la date de retour / pas de visa nécessaire pour un séjour inférieur à 90 jours / Aucun vaccin obligatoire
Langues parlées
langue officielle : coréen / anglais très peu parlé excepté dans les offices de tourisme et les gares
Monnaie et coût de la vie
Monnaie = won sud-coréen (KRW), 1€= 1325 KRW (mars 2018) / cout de la vie inférieur à la France mais destination plutôt chère en comparaison avec la majorité des pays d'Asie
Utile sur place
Transports : réseaux trains, métro et bus très développés. Uber et taxis également disponibles. / Electricité : 220V, pas d'adaptateur nécessaire

Commentaires:

  • Stephane
    16 mars 2018à12 h 36 min

    Magnifique juste envie de reprendre mon sac a dos
    merci

Laisser un commentaire: