Top
Voyage en Croatie, paysages en cascade - Sensations Voyage
fade
8785
destinations-template-default,single,single-destinations,postid-8785,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage child theme-child-ver-1.0,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-light-header,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 
Sensations Voyage / Croatie

La Croatie : paysages paradisiaques en cascade

Après un mois de juillet animé par les matchs de la coupe du monde 2018 qui restera gravée dans l’histoire du football français, nous avons eu envie de rendre visite à nos méritants adversaires croates. Ceux qui ont tant fait parlé de leur pays en se hissant jusqu’en finale. C’est qu’on ne l’attendait pas si loin dans la compétition la Croatie, pays d’Europe d’à peine 4 millions d’habitants et indépendant depuis moins de 30 ans.

Nous avons profité du pont du 15 Août pour nous évader 5 jours en Croatie : un très court séjour ou plutôt un week-end très prolongé ! Afin de découvrir un maximum de sites sans perdre de temps sur la route nous avions choisi d’atterrir à Split et de repartir de Zadar. Ainsi, nous remonterions le long de la côte jour après jour. Nous avons trouvé un hôtel tout confort, l’hôtel Krke Vrata 3*, du coté de Sibenik. Nous l’avions initialement choisi pour visiter le parc national de Krka et l’avons finalement adopté pour l’ensemble de notre séjour. Idéalement situé à mi-chemin entre Split et Zadar, il permet de sillonner la côte à moins d’une heure de distance de tous les points d’intérêt. Excepté du parc national des lacs de Plitvice qui se trouve à 2 heures de route. Pour le visiter nous vous recommandons de louer une chambre d’hôte, la veille, proche de l’entrée.

1 : De Split aux îles Kornati

Notre passage à Split fut de très courte durée. A peine avions nous atterris que nous récupérions la voiture de location et prenions la route pour notre première visite. Direction Pakostane pour une excursion aux îles Kornati. Je ne saurai donc pas vous parler des incontournables de Split, du palais dioclétien, de la promenade aménagée sur la riva, de la forteresse de Klis ou du panorama de la colline de Marjan. Mais la ville a tant de belles choses à offrir que nous avons déjà projeté d’y revenir le temps d’un week-end.

Pour la première étape de ce voyage, notre choix s’était porté sur les îles Kornati. Cet archipel de 150 îles que l’on contemple depuis l’avion lorsque l’on atterrit à Split est le plus dense de la méditerranée. Deux tiers des îles sont protégées en tant que parc national. Ici, pas de shopping, de boîtes de nuit ou de grands restaurants, Kornati c’est la nature à l’état brut ! C’est avec SkverTour que nous avons embarqué pour une excursion à la journée. Au programme : navigation dans le parc national de Kornati et de Telašćica, baignade dans les eaux translucides, déjeuner sur l’île Katina, et promenade sur les falaises. Cette journée nous a séduits par la beauté de ses paysages préservés. Coté snorkeling en revanche, nous avons été déçus. Pas un poisson coloré ni une étoile de mer là où nous avons plongé.

Le lendemain, nous nous sommes offert une sortie à la rencontre des dauphins avec Dolphin Watching Tour. Nous avions choisi un départ en fin d’après-midi pour profiter de notre journée. C’est donc à 17h que nous avons embarqué à Murter Island sur un petit bateau intimiste. Nous étions une dizaine de touristes seulement, familles et photographes, impatients de rencontrer les joyeux cétacés. Après quelques explications illustrées sur les différentes espèces de dauphins vivant en Croatie, nous étions tous sur le pont, à l’affut du moindre mouvement, accompagnés par la sympathique équipe de Dolphin Watching Tour. Et après une demi-heure de navigation, nous les avons aperçus. Cinq, puis une dizaine, peut être même une vingtaine. Les dauphins étaient là, tout près de nous, comme venus au rendez-vous. Et pour notre plus grand bonheur, ils nous ont offert un spectacle de sauts exceptionnel. Comme une chorégraphie que l’on peut voir dans les parcs aquatiques. Jamais je n’aurais imaginé un tel comportement des dauphins, en milieu naturel. Ce moment magique, au coucher du soleil, restera gravé dans nos mémoires.


Que faire de la côte aux îles Kornati

Visiter le palais doclétien de Split

Marcher sur la promenade de la riva à Split

Contempler la vue de la colline Marjan à Split

Boire un verre en bord de mer à Pakostane

Naviguer aux îles Kornati

Contempler les falaises aux îles Kornati

Déjeuner en terrasse à Murter Island

Déjeuner en terrasse à Murter Island


Bonnes adresses sur la côte

Fine Food Murter Restaurant

Skver Tour travel agency Biograd

Dolphin Watching Tour

2 : Le parc national de Krka

En préparant notre court séjour, nous avions lu beaucoup d’avis contradictoires concernant le parc national de Krka. Si bon nombre de voyageurs avaient été enchantés par la visite, d’autres au contraire semblaient avoir été très déçus, principalement en comparaison avec le parc de Plitvice. Une évidence s’était vite imposée à nous : pour apprécier le parc national de Krka, il faut le découvrir avant celui des lacs de Plitvice. C’est donc le choix que nous avons fait, et c’est l’itinéraire que nous vous recommandons également. Car s’il est vrai que le parc national de Krka est près de 3 fois plus petit que son principal concurrent, Plitvice, il n’en reste pas moins un joyau de la nature. Un parc magnifique qui mérite la visite et que nous avons adoré. En plus, on peut se baigner au pied des cascades au parc national de Krka, contrairement à celui de Plitvice. Une raison supplémentaire de ne pas rater ce petit coin de paradis !

Le parc national de Krka s’étend sur 109 km² à l’intérieur desquels coule la rivière Krka et de nombreuses cascades dont les célèbres chutes de Skradin (Skradinski Buk). Un sentier pédestre de 1,9km permet de se promener dans un décor féérique, au bord du lac Visovačko jezero. Les pontons de bois nous guident au cœur d’une nature éblouissante, de cascade en cascade, au dessus des eaux translucides. Deux entrées principales, l’une à Lozovac, la seconde à Skradin permettent de rejoindre le parcours qui longe les 7 cascades et nous invite à la baignade. C’est à pied, depuis notre hôtel Vrata Krke, que nous avons rejoint l’entrée Skradin à l’ouverture, déjà munis de nos billets. Ainsi, nous sommes entrés les premiers dans le parc et avons vécu un moment magique. Seuls, comme deux explorateurs qui découvrent une nature à couper le souffle. Nous étions sans voix face à la beauté des cascades, comme transportés. Pendant près de 2h le temps semblait s’être arrêté. Mais très vite, le monde à commencé à arriver. Et lorsque nous avons quitté le parc, aux alentours de midi, il n’avait plus du tout le même charme. A travers la foule, il nous fallait nous frayer un chemin pour réussir à traverser les ponts sur lesquels les visiteurs s’arrêtaient pour prendre des photos. C’est alors que nous avons réalisé la chance que nous avions eu de découvrir le parc national de Krka sans touriste. (Lire l’article. A venir)


Que faire à Krka

Dormir sur place pour être les premiers

Découvrir les chutes de Skradin avant la foule

Flaner sur les pontons de bois

Prendre un bain d'eau douce au pied des cascades

Admirer le monastère de Visovac


Bonne adresse à Krka

Vrata Krke hotel


A lire aussi

Conseils pour visiter Krka sans la foule (à venir)

3 : Le parc national des lacs de Plitvice

Après notre visite féérique de Krka, nous étions impatients de découvrir le parc national de Plitvice. Et prêts à éviter la foule par tous les moyens ! Nous avions donc loué une chambre d’hôte au prix fort, située à quelques kilomètres du parc. Près de l’entrée 2, celle qui est la moins fréquentée. Mais finalement une route barrée nous a contraints à suivre le reste des visiteurs matinaux, à l’entrée 1. Et à adapter notre parcours de randonnée. Nous sommes tout de même entrés dans le parc parmi les premiers et avons décidé de descendre à pied, pendant que tous les visiteurs attendaient le premier bus. Cette idée fut un coup de génie ! Car nous avons atteint les cascades avant tout le monde. Et avons, encore une fois, pu profiter du parc sans personne. Lire l’article « Conseils pour visiter le parc national de Plitvice en évitant la foule ».

C’est d’un pas pressé que nous avions entamé notre descente à travers les bois, sans vraiment savoir où nous allions arriver. De la haut, nous distinguions un immense lac d’un bleu si turquoise qu’il paraissait irréel. Plus nous descendions et plus le bruit de l’eau se faisait entendre. Nous étions impatients de découvrir la première cascade. Et quand, devant nos yeux, le paysage est apparu, nous sommes restés bouches bées. Ce n’est pas une, mais une dizaine de mini cascades qui s’écoulaient dans un lac translucide : Jezero Milanovac. C’est peut être à ce moment là que nous avons compris les déçus de Krka. Ceux qui n’ont pas su apprécier sa beauté tant celle de Plitvice la surpasse. Il faut dire que le parc national des lacs de Plitvice, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est encore plus beau que tout ce que l’on ne saurait décrire avec des mots. Les paysages y sont encore plus somptueux que ce que l’on y voit sur les plus belles des photos. D’en bas comme d’en haut ! De lac en lac, de cascade en cascade, et même à travers des grottes, chaque pas nous conduit vers une nouvelle merveille. Il ne nous a pas fallu beaucoup de courage pour emprunter le plus long parcours de randonnée et profiter des paysages. En revanche il en aura fallu bien plus aux visiteurs moins matinaux qui ont dû faire la queue durant plusieurs heures pour prendre le bateau sur les parcours les plus accessibles. Tout comme Krka, le parc national des lacs de Plitvice est un site incontournable victime de son succès. Visiter Plitvice sans la foule, au mois d’Août qui plus est, est un luxe qui a fait pour nous toute la différence.


Que faire à Plitvice

Randonner (parcours de 2h à 8h)

Flâner sur les pontons de bois

S'émerveiller devant les cascades

Trouver la big waterfall

Monter dans la grotte Supljara

Contempler l'incroyable vue de haut

Louer une barque

Prendre un millier de photos

Poser l'appareil photo pour comtempler la nature


A lire aussi

4 : Zadar la douce

Au Nord de la Dalmatie se trouve Zadar, cinquième plus grande ville de Croatie en nombre d’habitants. Zadar est située sur une presqu’île accessible en avion, en voiture et en bateau, ce qui en fait un lieu de passage presque incontournable lors d’un voyage en Croatie. D’ailleurs toutes les visites que nous avons faites lors de notre roadtrip, les îles Kornati, Krka et Plitvice, sont proposées sous forme d’excursions au départ de Zadar. Une autre manière de découvrir la Croatie pour les voyageurs non véhiculés ou qui préfèrent se laisser guider.

Pour nous, Zadar marquait la dernière étape de notre autotour. Il nous restait une journée pour faire le tour de la ville avant de reprendre notre vol… à destination de Beauvais ! Oui c’est là l’inconvénient de l’aéroport de Zadar pour les voyageurs au départ de Paris : il est desservi par la compagnie Ryanair qui décolle de Beauvais. Heureusement des navettes régulières permettent de rejoindre l’aéroport depuis la Porte Maillot en 1h15 et pour une quinzaine d’euros.

A Zadar, la vie est douce. Moi qui ne suis pas particulièrement fan de citytrips, j’ai vraiment apprécié cette ville côtière paisible et riche en trésors. Ancienne colonie romaine, Zadar est une ville chargée d’histoire où les monuments historiques se comptent par dizaine. Églises et cathédrales ne manquent pas. Les ruines d’un forum romain s’érigent même au milieu de la ville. Mais ce que j’ai préféré à Zadar, c’est sa vieille ville piétonne et son front de mer. On y flâne, on s’y arrête pour manger ou boire un verre en terrasse et au coucher du soleil, on se dirige vers la pointe de la presqu’île. Comme une sorte de rituel, tous les soirs, habitants et touristes, se retrouvent en communion, face à l’horizon, sur les marches de l’orgue marine « Sea Organ » et le parterre du salut au soleil « The Greeting to the Sun » illuminé. Ces deux œuvres modernes offrent, chaque soir, aux promeneurs, un superbe spectacle son et lumière face au coucher du soleil. C’est ici que nous avons passé notre dernière soirée haute en couleur, à l’image de notre magnifique séjour en Croatie.


Que faire à Zadar

Se promener dans la vielle ville piétonne

Flâner au marché local

Visiter l'église Saint-Donat de Zadar

Voir les vestiges du forum romain

Manger dans un restaurant en bord de mer

Ecouter les orgues marines

Admirer le coucher du soleil

Voir le parterre ``Greetings to the Sun``

Découvrir la night life de Zadar


Bonne adresse à Zadar

Le Garden Lounge Bar

L’essentiel : Sensations Voyage en Croatie

Durée du séjour
5 jours / 4 nuits
Mon coup de cœur en Croatie
La beauté des cascades et la couleur des lacs
A faire au moins une fois dans sa vie
Visiter le parc national des lacs de Plitvice
La prochaine fois en Croatie
Je loue un bateau pour naviguer d'île en île

Galerie Photos Croatie

Carte et infos pratiques Croatie

sensations-voyage-map-croatie-2
Durée de vol et décalage horaire
2h de vol au départ de Paris / aucun décalage horaire
Formalités et vaccins
Passeport ou carte d'identité en cours de validité
Langues parlées
Croate comme langue officielle. Parlent également anglais, allemand, italien
Monnaie et coût de la vie
Monnaie = Kuna croate (HRK) 1€ = 7,41 HRK (septembre 2018) / destination bon marché, -30% par rapport à la France
Utile sur place
Transports : loc auto, train, bus, bateau / Electricité : 230V, pas d'adaptateur nécessaire

Commentaires:

  • Marine
    23 septembre 2018à16 h 07 min

    Bonjour quel à était votre budget pour se séjour ? Et la location de la voiture ça se passe comment là bas ( papiers, coût, assurance…) ? Merci de vos réponses

Laisser un commentaire: