Top
Sri Lanka, voyage sur les rails de Ceylan - Sensations Voyage
fade
5556
destinations-template-default,single,single-destinations,postid-5556,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage child theme-child-ver-1.0,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-light-header,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 
Sensations Voyage / Sri Lanka

Sri Lanka, voyage sur les rails de Ceylan

Le Sri Lanka, anciennement Ceylan, nous a émerveillé tout au long de notre voyage. Nous y avons passé plus de deux semaines pour faire un grand tour de l’île. Puis, profitant de notre présence dans l’Océan Indien, nous nous sommes évadées quelques jours aux Maldives. Le combiné Sri-Lanka Maldives, c’est la formule idéale pour allier voyage découverte et plages paradisiaques. Au Sri Lanka comme aux Maldives, nous avons rencontré des gens extraordinaires. Et contrairement à ce que nous avions pu lire, nous n’avons pas ressenti de difficulté particulière à voyager entre filles au Sri Lanka.

Nous sommes arrivées à l’aéroport international Bandaranaike de Colombo avec la compagnie Ukraine International Airlines, que je ne vous recommande pas ! Directement, nous avons sauté dans un taxi qui nous attendait à la sortie. Se déplacer au Sri Lanka est un jeu d’enfant. Les taxis et les tuktuks se trouvent partout et sont près à vous emmener où vous voulez. Pour le prix, il ne vous reste plus qu’à négocier ! A ce sujet, les tuktuks, moins chers que les taxis, ne sont pas autorisés à entrer dans l’enceinte de l‘aéroport de Colombo. Mais il vous suffit d’avancer à quelques mètres de la sortie pour les trouver.

Bien que Negombo soit la ville la plus proche de l’aéroport, c’est à Colombo que nous avions choisi de passer notre première nuit pour entamer notre périple par le train mythique. 

Etape 1 : le triangle culturel de Kandy à Polonnâruwâ

A départ de la gare centrale Colombo Fort, nous avons embarqué en seconde classe pour un train direction Kandy. Nous avons adoré notre premier trajet en train qui reste l’un de nos plus beaux souvenirs de ce voyage. Voyager en train au Sri Lanka n’est pas seulement une question de budget. C’est surtout une expérience unique au cœur des paysages luxuriants que je vous invite à découvrir.

Kandy était donc la première étape de notre visite du triangle culturel. Situé au centre du Sri Lanka, le triangle est délimité par les villes de Kandy, Polonnâruwâ et Anurâdhapura. Dans cette partie de l’île, les temples et les vestiges des anciens palais royaux se comptent par dizaines. J’ai particulièrement aimé la visite de l’ancienne capitale Polonnâruwâ  qui m’a rappelée celle d’Ayutthaya en Thaïlande. Des dizaines de temples, incroyablement bien conservés pour certains, s’étendent sur plus de 120 hectares.  La découverte de Polonnâruwâ peut se faire à vélo et c’est ce que nous avions prévu initialement. Mais en raison de la chaleur nous avons opté pour le tuktuk… et n’avons pas regretté notre choix !

Mes deux gros coups de cœur dans le triangle culturel sont sans nul doute Dambulla et Sigirîya. Dambulla pour son temple d’Or et ses incroyables grottes classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans les grottes sanctuaires se sont plus de 150 statues et 2000 m² de peintures murales que l’on contemple bouche bée. Les couleurs sont intactes et contrastent avec l’obscurité. L’atmosphère est paisible et l’on ressent une profonde sérénité. Bien que le monastère de Dambulla soit un haut lieu de pèlerinage pour les sri-lankais, et un site touristique incontournable, il n’y avait personne lors de notre visite.

C’est rarement le cas au rocher du lion de Sigirîya. A moins d’arriver à l’ouverture pour être sûrs d’éviter la foule. C’est ce que nous avions fait et nous étions presque seules au monde pour notre ascension. L’ancienne forteresse de Sigirîya, qui a servi de décor pour le film Indiana Jones et le Temple Maudit de Spielberg, est construite sur un rocher au milieu de la jungle. On y découvre les vestiges des jardins royaux, des peintures rupestres sagement conservées, la fameuse porte du lion et une vue imprenable au sommet.

Entre deux visites culturelles nous sommes également allées à la rencontre des éléphants. D’abord en visitant la Millenium Elephant Foundation à Dilawenna. Il s’agit d’un hôpital qui recueille et soigne bénévolement les éléphants domestiques. La Millenium Elephant Foundation se veut loin des attractions touristiques qui exploitent les éléphants pour des balades en famille sur leur dos. Elle vise à sensibiliser l’opinion sur le respect et la préservation de l’animal. Ici on peut approcher les éléphants, les nourrir, et apprendre à les laver. Mais notre rencontre la plus impressionnante avec les pachydermes fut le rassemblement annuel des éléphants. Tous les ans, en Août, ils se regroupent par centaines dans les parcs nationaux de Minneriya et Kaudulla. Nous avons eu la chance d’assister à cet impressionnant rassemblement à Kaudulla National Park. Le moment était magique. Lire le récit du rassemblement annuel des éléphants.


Que faire dans le triangle culturel

Prendre le train de Colombo à Kandy

Visiter Sri Dalada Maligawa

Se rendre au temple de Bahirawakanda

Assister au rassemblement des éléphants à Minneriya ou Kaudulla

Explorer les grottes de Dambulla

Monter sur le rocher du Lion à Sigiriya

Contempler le lever du soleil depuis Pidurangala Rock

Visiter les sites archéologiques de Polonnâruwâ et Anurâdhapura


A lire aussi

Voyager en train au Sri Lanka ( à venir)


Bonnes adresses dans le triangle culturel

Mahaweli Reach 4*, Kandy

Sunbeam Villa guest house, Sigiriya

Etape 2 : Nuwara Eliya et Ella, au vert dans les montagnes du centre

Après cinq jours passés dans le triangle culturel, nous avons pris un taxi en direction de Nuwara Eliya. Nichée dans les montagnes à 1800 mètres d’altitude, cette petite ville est réputée pour ses plantations de thé. Changement de décor donc et changement de climat. A Nuwara Eliya le temps est souvent couvert, l’air est très humide et il fait froid ! Et le soir, il n’y a rien pour sortir. Mais au réveil, les paysages verdoyants des plantations de thé rendent l’endroit d’un coup plus chaleureux ! Les immenses collines de verdure s’étendent à perte de vue et l’on y voit les cueilleuses au milieu des plantations. Nous avions demandé à un tuktuk de nous conduire dans une exploitation. Nous avons pu nous y promener et rencontrer les travailleurs dans leur petit village au cœur de la plantation. Un émouvant moment d’authenticité. Après une rapide escale à la fabrique de thé pour prendre un petit déjeuner et acheter quelques boîtes à offrir, nous reprenions notre route pour Ella.

Il y a bien 3h de train pour rejoindre Ella au départ de la gare de Nuna Oya. Mais encore une fois, le trajet fait partie des attractions du voyage au Sri Lanka, et nous nous sommes régalées en contemplant les paysages. Arrivées à Ella, nous avons découvert avec enchantement notre chambre d’hôtes, Ella Bamboo Cabana. Une superbe cabane tout équipée, nichée au sommet d’un arbre, sur le chemin d’Ella Rock. Depuis notre balcon, on pouvait voir passer le train. Et autour de nous, les singes et les écureuils semblaient danser dans les arbres toute la journée.  J’y serais bien restée une semaine sur mon arbre perchée ! D’autant qu’à Ella, il y a de nombreux bars et restaurants pour animer ses soirées. Mais si nous étions venues dans cette ville, c’était avant tout pour faire Ella Rock. Une randonnée que j’ai adorée ! Tout commence par la voie de chemin de fer que l’on suit sur quelques kilomètres. Même si marcher sur les rails est normal ici, on ressent ce petit goût d’interdit qui ajoute un peu de magie. Puis on traverse des plantations de thé avant de monter en pleine forêt jusqu’au sommet. Les paysages d’Ella Rock sont magnifiques du début à la fin. Comptez 3 à 4h l’aller-retour et prévoyez une bonne paire de chaussures pour grimper.


Que faire dans le centre

Visiter une fabrique de thé à Nuwara Eliya

Marcher dans les plantations de thé

Randonner à Hortons Plains National Park

Gravir l'Adam's Peak

Prendre le train

Faire l'ascension d'Ella Rock

Se balader à Mini Adam's Peak

Se rafraîchir dans les cascades de Ravana Ella Falls

Découvrir la night life de Ella


Bonnes adresses dans le centre

Bambou Cabana guest house

Chill bar restaurant

Etape 3 : safari au parc national de Yala

C’est ensuite dans le parc national de Yala que nous avons continué notre périple en pleine nature. Après mon voyage en Afrique du Sud, je me réjouissais à l’idée de vivre une nouvelle expérience en safari. Même s’il y a moins d’animaux à observer ici, Yala National Park abrite tout de même plus de 40 espèces de mammifères. Et l’une des plus grande densité de léopards au monde ! Ici au Sri Lanka, le self drive safari n’existe pas. L’adrénaline et les sensations sont donc différentes de ce que l’on peut ressentir lorsque l’on est seul dans le parc Krüger. Pourtant, j’y ai vécu des moments aussi magiques et inoubliables.

Il faut croire que le safari à ce quelque chose qui nous emmène dans un autre monde. Un monde où le temps s’arrête, où l’on devient contemplateur de la faune et de la flore qui nous entoure. Un monde où l’on apprend à regarder et à apprécier la nature comme on devrait le faire tous les jours. C’est sans doute pour cela que j’aime tant le safari. Et c’est totalement dans cet esprit que Leopard Trails nous plonge dès que l’on arrive sur le camp de luxe. Oui, car cette fois nous nous sommes offert un safari dans un camp haut de gamme, digne d’un hôtel 5*. Et l’expérience fut au delà de nos attentes. Tout comme nos rencontres avec les animaux… Si nous n’avons pas croisé d’ours, nous avons eu la chance de voir un léopard et de pouvoir l’observer pendant plusieurs minutes. Un moment de pur bonheur ! Lire le récit de notre safari (à venir).

Ce qui m’a particulièrement étonnée à Yala, c’est que l’on croise des éléphants sur la route, avant même d’entrer dans le parc. En fait, ils sont en complète liberté ici ! Et ils cohabitent avec les hommes sans qu’ils ne représentent de véritable danger. Du moment que l’on est prudent en conduisant ! Plus surprenant encore, lors de la grande procession religieuse Esala Perahera, le parc national est accessible à pied pour les pèlerins qui se rendent à Kataragama. Durant plusieurs semaines, des familles entières venues du nord du pays, marchent à travers le parc et y installent même leur campement. Cette tradition hindoue est aujourd’hui partagée par la communauté bouddhiste du pays et même pas des touristes à la recherche de nouvelles expériences. Lire l’article sur la procession Esala Perahera


Que faire à Yala

Observer la faune en safari

Chercher les léopards

Contempler les paysages

Visiter Kataragama


A lire aussi


Bonnes adresses à Yala

Bedeggama Ecopark tree houses

Camping Wild Panthera

Etape 4 : les plages de la côte Ouest 

La dernière étape de notre tour au Sri Lanka consistait à remonter du sud de l’île jusqu’à l’aéroport, en longeant la côte. D’abord en taxi, puis en tuktuk, et enfin par le train. Les plages de la côte ouest sont les plus belles du Sri Lanka. Et même si nous n’avions pas pour projet de nous y attarder sachant que nous partions ensuite aux Maldives, nous avons adoré cette étape. Les étendues de sables sont immenses et désertes. Les cours de surf sont dispensés partout sur la côte. Et les restaurants et bars foisonnent sur les plages. De quoi occuper agréablement ses journées et ses soirées !

A Weligama, nous étions impatientes de voir les célèbres pêcheurs sur perche. De les admirer en équilibre sur leur bâtons de bois, plus endurants encore que les candidats de Koh Lanta. Et pour le coup, j’ai été complètement déçue. En fait il n’y avait pas de pêcheurs ! Pas de vrais ! Seulement quelques businessmen avec un poisson au bout d’une canne à pêche, qui demandent un billet en échange d’une photo ! Il parait que ça n’était pas la saison. Ce qui est sûr c’est que la tradition est devenue une véritable attraction touristique lucrative. Et que ce que nous avons vu a perdu toute son authenticité.

Sur notre route, nous nous sommes ensuite arrêtées dans la célèbre ville de Galle. Dans l’enceinte du fort, l’architecture des églises et autres bâtiments reflète l’histoire de la ville, tour à tour sous domination portugaise, néerlandaise puis anglaise. On y trouve également de magnifiques maisons coloniales, devenues guest houses pour certaines, et de nombreux restaurants. Pour les passionnés d’Histoire, Pepper Life propose une visite guidée conviviale et détaillée.

Nos dernières escales balnéaires au Sri Lanka furent Bentota et Negombo, deux stations incontournables et animées. La première héberge un grand nombre d’hôtels les pieds dans l’eau. Parmi eux, le magnifique Vivanta by Taj 5* a mis les petits plats dans les grands pour mon anniversaire. La seconde, Negombo, est la ville étape avant de reprendre l’avion à Colombo. C’est la ville la plus proche de l’aéroport et, surtout, elle est plus agréable à vivre que la capitale. Ne ratez pas son célèbre marché aux poissons et profitez des boutiques souvenirs pour dépenser vos derniers billets !


Que faire sur la côte ouest

Prendre des cours de surf

Lézarder sur les plages

Observer les baleines de janvier à avril

Visiter Galle Fort

Voir le marché aux poissons de Negombo

Déguster des fruits de mer


A lire aussi

Mon incroyable anniversaire au Taj (à venir)


Bonnes adresses sur la côte ouest

Hotel 5* Vivanta by Taj, Bentota

Hotel 4* Weligama Bay Resort, Weligama

Hotel 3* Goldi Sands, Negombo

Happy Banana beach bar, Unuwatuna

Excursions et circuits Airwing Tours

Etape 5 : extension aux Maldives, cap sur Addu Atoll

C’est donc après 15 jours d’un magnifique périple autour du Sri Lanka que nous reprenions l’avion. Mais pas pour rentrer à la maison ! Non, nous avions prévu une petite extension sur des îles paradisiaques : les Maldives. Cet archipel de l’Océan Indien, constitué de près de 1200 îles, se trouve à 1h30 de vol seulement de Colombo. Nous avions trouvé des billets d’avion moins de 150 euros l’aller-retour en direction de l’aéroport de Gan, au sud de l’archipel. Cet aéroport est moins fréquenté que celui de Malé, la capitale, et les vols y étaient 2 à 3 fois moins chers. Décollage donc pour Addu Atoll, avec une excellente compagnie, SriLankan Airlines.

Nous avions pris le premier vol et atterrissions tôt dans la matinée. Comme le ferry n’arrivait qu’à la mi-journée, c’est en speedboat que nous décidions de rejoindre Meedhoo Island. Alors que nous avions prévu de ne rester qu’une nuit sur l’île de Meedhoo, nous avons fait la rencontre d’Ahmed, un hôte extraordinaire. Chez Ahmed, au Charming Holiday Lodge, nous étions comme à la maison. Si bien que nous avons prolongé notre séjour de deux nuits supplémentaires. Snorkeling, plongée, journée détente dans le resort de l’île, excursion en bateau privé au cœur de l’atoll… Ahmed nous a aidé à tout organiser. Et tout était parfait ! Nous avons terminé notre court séjour aux Maldives par une nuit sur l’île de Gan, tout près de l’aéroport. Depuis le ponton de la plage de l’hôtel, on voyait les bébés requins et les poissons multicolores. Un véritable aquarium naturel !

Nos cinq jours aux Maldives, nous ne les avons pas vu passer. Les paysages de cartes postales sont comme on les voit à la télé ! Les étendues de sable blanc et les eaux turquoise se contempleraient pendant des heures… J’en avais pourtant vues beaucoup des plages de rêves lors de mes voyages, mais celles-ci m’ont encore impressionnée ! Et coté plongée, Addu atoll est également incroyable. Malgré des coraux blanchis par les fortes chaleurs de l’an dernier, je me suis régalée. Entre les immenses poissons perroquets, les requins et les raies, il suffit d’un masque et d’un tuba pour faire d’impressionnantes rencontres aquatiques ! Mais les belles rencontres de notre voyage sont celles que nous avons faites avec les habitants, toujours très attentionnés et accueillants.

 


Que faire aux Maldives

Découvrir Addu Atoll au sud de l'archipel

Se baigner dans les eaux turquoise

Plonger et faire du snorkeling

Explorer les plages de sable blanc

Se détendre dans un resort


A lire aussi


Bonnes adresses à Addu Atoll

Charming Holiday Lodge guest house, Meedhoo

Equator Village 3*, Gan

L’essentiel : Sensations Voyage au Sri Lanka

Durée du séjour
23 jours / 21 nuits
Mon coup de cœur au Sri Lanka
Le camp Leopard Trails dans le parc national de Yala
A faire au moins une fois dans sa vie
Prendre le train au Sri Lanka
La prochaine fois au Sri Lanka
J'explore le nord de l'île

Télécharger la carte touristique (à venir)

Galerie Photos Sri Lanka

sensationsvoyage-voyage-sri-lanka-photo-elephants-katragama-perahera-bon-plan
« 1 de 147 »

Carte et infos pratiques Sri Lanka

Durée de vol et décalage horaire
14h00 de voyage minimum au départ de Paris, plus de vols direct / +3h30 en été vs Paris, +4h30 en hiver
Formalités et vaccins
Passeport valable 6 mois après la date d'entrée + visa électronique ETA à acheter en ligne
Langues parlées
langues officielles : cingalais et tamoul / anglais compris partout
Monnaie et coût de la vie
Monnaie = roupie sri lankaise, 1€ = 181 LKR au 1er Août 2017 / destination très bon marché
Utile sur place
Transports : train mythique et très économique. Tuktuk et taxi, tarifs à négocier. Bus / Electricité : 230V, adaptateur très souvent nécessaire

Commentaires:

  • Paco
    10 janvier 2018à20 h 21 min

    Holà! Merci pour ce blog! Je prépare un voyage sac à dos là-bas. J’avais pensais aller directement de negombo voir colombo vers dambulla…pour redescendre, ca te paraît faisable?
    mais je vois que tu as fait colombo /kandy /dambulla … tu as donc fait la route simplement en sens inverse pour le retour? Tu n’as pas pris le train de kandy jusque ella?
    Ensuite, Quel train as tu pris sur la côte sud?
    Sinon en cas de soucis il y a toujours la possibilité de prendre un taxi n’importe où??
    En tout cas tu m’as convaincu d’y aller 😉 merci!

  • Latifa
    29 octobre 2017à19 h 57 min

    Bonjour Sam

    Super, merci encore pour toutes ces infos et conseils.

    Pour la plage, nous allons quand même tester la côte Sri-lankaise car nous adorons la plage et l’air marin, et trouvons dommage de ne pas y aller alors qu’il s’agit d’une ile, mais nous n’y resterons que 3 jours. Ce sera beaucoup moins bien que les Maldives c’est sûr, mais différent.

    Pour le train, je vais y réfléchir et considérer du coup le trajet Colombo-Kandy.

    En vous souhaitant de futurs beaux voyages

    Cordialement

    Latifa

  • Latifa
    26 octobre 2017à18 h 24 min

    Nous y allons en février, qui est la haute saison, donc je crains vraiment le gros rassemblement de touristes. L’ennui étant que les animaux risquent de moins se montrer avec tout ce monde (et c’est ce que confirment certains témoignages…). bon, nous avons encore quelques mois pour nous décider.

    Nous pensons aller à Kandy donc je suis preneuse des contacts de votre chauffeur, éventuellement pour le retour sur Colombo. Pour le moment nous n’avons pas prévu dans notre itinéraire d’aller à Sigiriya, nous n’avons que 10 jours et prévoyons en gros la boucle : Tangalle – Parc Safari – Ella – Kandy (et nous terminons par 4 jours aux Maldives, comme vous 😊 ).

    Sigiriya est-il vraiment un immanquable ?

    Autre sujet : avez-vous expérimenté le train? Nous souhaiterions tester, mais sur un « petit » tronçon (pas très envie de faire 6h de train 😳), par exemple Ella à Nuwara.

  • Latifa
    25 octobre 2017à20 h 14 min

    Bonjour Sam

    Merci beaucoup pou ce retour rapide et tous ces précieux conseils.

    Encore une petite question au sujet de Yala park 😖 : avez-vous trouvé qu’il y avait beaucoup trop de touristes. Beaucoup semblent dire que c’est la « foire » aux jeeps et j’avoue que c’est ce qui m’ennuie le plus. Cela dépend peut-être de la période. Quand y êtes vous allé ?

    Bien cordialement

  • Latifa
    23 octobre 2017à16 h 02 min

    Bonjour

    Je vous ai écrit il y a quelques jours via Trip Advisor concernant votre expérience au Sri Lanka à la Millenium Foundation. Merci beaucoup pour votre retour. Votre site est très sympa, je vais y glaner quelques infos.

    Du coup, oui, je pense plutôt faire aussi la Millenium Foundation, ainsi qu’un parc pour sûr. Par contre, le choix est difficile entre Uda Walawe et Yala, et entre le moment de la journée : soir ou matin ?
    Que me recommanderiez-vous par rapport à votre expérience et à d’éventuels échos que vous auriez eu sur place ?

    Concernant les chauffeurs, est-ce facile d’en trouver sur place (sans passer par agences avec « pignon sur rue », bien noté 😊)? Si jamais vous avez gardé des contacts, je suis preneuse.

    Merci par avance

Laisser un commentaire: