Top
Sénégal, à la découverte des côtes - Sensations Voyage
fade
440
destinations-template-default,single,single-destinations,postid-440,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage child theme-child-ver-1.0,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-light-header,mkdf-header-style-on-scroll,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 
Sensations Voyage / Sénégal

A la découverte des côtes du Sénégal

Pour ce voyage nous étions quatre. Quatre amis c’est quatre fois plus de rires, quatre fois plus de bonne humeur, mais c’est aussi quatre fois plus de contraintes. Et pour ces vacances, les exigences des membres de l’équipe étaient difficiles à concilier : dates fixes entre Noël et jour de l’an pour l’une, soleil impératif pour le second et budget max 1000€ pour le troisième. Pour réduire le prix des billets d’avion, sur l’une des périodes les plus prisées de l’année, nous nous sommes résolus à accepter des vols avec escales, et à passer le nouvel an dans la salle d’embarquement… Il faut dire qu’avec les contraintes de chacun, trouver une destination qui fasse l’unanimité s’avérait très compliqué ! C’est finalement le Sénégal qui a su nous réunir en répondant à tous nos critères.

Réunir, c’est le verbe que je retiens de ce voyage au Sénégal, où 90% de la population est musulmane et où tout le monde fête Noël ! Un pays laïque où le « vivre ensemble » règne en maître. Birame, saura vous le raconter si vous faites appel à lui. Chauffeur professionnel et guide touristique, c’est lui qui est venu nous chercher à l’aéroport. Il nous a conseillé avec justesse, nous a orienté avec honnêteté, nous a raconté son pays avec passion… Tant et si bien que nous lui avons demandé de nous accompagner durant tout le voyage. Birame c’est la rencontre coup de cœur de notre séjour au Sénégal, que je vous invite à suivre les yeux fermés !

Etape 1 : Le désert de Lompoul

Après un interminable trajet de 3h de vols, 5h d’escale, puis 3h de nouveau vol nous atterrissions enfin à Dakar.  Et notre périple ne faisait que commencer ! Il nous restait encore 3h de route de nuit avec notre chauffeur Birame et quelques minutes de pick-up sur les dunes pour rejoindre notre première étape.

C’est le long de la grande côte, à mi-chemin entre Dakar et Saint Louis au nord du Sénégal, que se trouve le désert de Lompoul. Nous y avions réservé notre hébergement. Un ecolodge aux portes du désert nous a ouvert les draps de ses luxueuses tentes mauritaniennes. Des tentes spacieuses et tout confort dans lesquelles nous avons passé 2 nuits magiques, complètement déconnectés du quotidien que nous venions de quitter. Le réveil dans cette immensité de sable est enchanteur, dépaysant, apaisant… Tout au long de la journée, de nombreuses activités sont proposées. C’est à la carte et au rythme de chacun, ce qui donne l’impression d’être seuls au monde. 

Que faire à Lompoul

Dormir dans une tente mauritannienne

Faire une excursion en quad ou en 4x4

Randonner dans le désert

Pique-niquer sur la plage

Faire une balade à dos de dromadaire

Déguster le sirop de Bissap (fleur d'hibiscus)

Bonnes adresses à Lompoul

l'Ecolodge de Lompoul

Etape 2 : En route pour la marche avec les lions de Fathala

A peine reposés de notre long trajet, nous reprenions la route pour la Réserve de Fathala. Il nous a fallu une longue demi-journée pour rejoindre le Sine Saloum, à la frontière nord de la Gambie. Heureusement, au Sénégal, les paysages de cartes postales se suivent et ne se ressemblent pas ! Des pistes ensablées au cœur des baobabs, aux panoramas lunaires des salines, en passant par les palétuviers de la mangrove, le trajet se contemple de façon agréable… Excepté au port de Foundioune où nous y avons attendu le bac-ferry pendant près d’une heure !

Ce n’est qu’en milieu d’après-midi que nous avons rejoint notre hébergement situé à une vingtaine de kilomètres de la Réserve de Fathala. Pour le logement, je vous recommande de demander conseil sur place à votre chauffeur qui vous fera éviter les pièges à touristes. En effet, les hébergements référencés sont peu nombreux entre Karang et Toubacouta et la région attire beaucoup de visiteurs pour la marche avec les lions. Marcher avec les lions, c’est une expérience incroyable qui n’est proposée que dans 4 endroits au monde. Ici au Sénégal, à la Réunion, en Afrique du Sud et au Zimbabwe. Voici le récit de notre balade riche en adrénaline.

Que faire à Fathala

Faire la marche aux lions de Fathala Wildlife Reserve

Visiter la réserve de Fathala

Contempler les paysages du Sine Saloum

A lire aussi

Etape 3 : Repos à Saly

C’est à Saly Portudal, sur la petite côte que nous avons choisi de nous arrêter. La plage, le marché artisanal et les boites de nuit, tout est accessible à pied. Et après tant de trajet en voiture, nous avons aimé prendre le temps de marcher ! Nous avions loué une villa dans une petite résidence avec piscine. Ici au Sénégal, le service du personnel est souvent inclus dans les prestations locatives. Vous pouvez donc commander vos repas et déguster les plats traditionnels faits maison. Langoustes, poulet yassa, dibi ou mafé, il vous suffit de demander !

Au Départ de Saly, nous sommes allés à la réserve de Bandia. Birame nous avait réservé un pick-up pour que nous puissions profiter pleinement de la visite parmi les girafes, zèbres, autruches, et autres rhinocéros… Les animaux semblent bien traités à la réserve de Bandia et s’y reproduisent volontiers. A 15km de Saly se trouve également le village de Mbour et sa célèbre pouponnière. Vous pouvez y rendre visite aux enfants et y apporter vos dons en vêtements, chaussures, dentifrices, brosses à dents…

Que faire à Saly

Visiter la réserve de Bandia

Se détendre sur la plage

Découvrir la gastronomie locale

Sortir au restaurant, au bar ou au Casino

Faire du shopping au marché artisanal

Accueillir les pirogues au retour de la pêche à Mbour

Se rendre à la pouponnière de Mbour

Etape 4 : Dakar et l'île de Gorée

Nous avons consacré une journée à la visite de Dakar et de la célèbre île de Gorée. C’est Birame notre fidèle compagnon qui est venu nous chercher aux aurores pour éviter la circulation de la capitale. A 7h30 nous embarquions sur l’une des premières chaloupes de la journée. Celle qu’empruntent, chaque matin, les habitants de Dakar qui travaillent à Gorée. Nous avons alors découvert le calme de l’île-mémoire avant l’arrivée en masse des touristes. Nous avons pris le temps de nous balader au cœur des ruelles fleuries et colorées avant l’ouverture de la maison des esclaves. L’histoire de la traite négrière est y est racontée par le conservateur des lieux. J’ai personnellement trouvé son récit un peu trop théâtral mais toutefois très instructif. J’ai surtout aimé prendre le temps de lire les panneaux pédagogiques à l’étage de l’édifice classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

De retour à Dakar pour le déjeuner, nous avons rejoint Birame et ne l’avons plus quitté. Du Palais présidentiel au marché artisanal en passant par et le quartier des affaires, c’est à pied que notre guide nous a fait découvrir la la capitale du Sénégal sous toutes ses coutures et toutes ses cultures !

Que faire à Dakar

Prendre la chaloupe de Gorée à l'embarcadère

Se promener sur l'île de Gorée

Visiter la maison des esclaves de Gorée

Faire du shopping au marché artisanal de Dakar

Découvrir la ville à pied

Voir le palais présidentiel

L'essentiel : Sensations Voyage au Sénégal

Durée du séjour
8 jours / 7 nuits
Mon coup de cœur au Sénégal
Le premier réveil dans le désert de Lompoul
A faire au moins une fois dans sa vie
Marcher avec un lion (réservé aux amateurs de sensations fortes!)
La prochaine fois au Sénégal
J'explore l'Est du pays et la Casamance

Album Photos Sénégal

sensations-voyage-voyages-senegal-desert-lompoul-night
« 1 de 31 »

Carte et infos pratiques Sénégal

Durée de vol et décalage horaire
6h / vols directs au départ de Paris / -1h vs Paris (hiver) / -2h vs Paris (été)
Formalités et vaccins
pas de visa nécessaire (séjours de moins de 90 jours) / pas de vaccin obligatoire / fièvre jaune et traitement antipaludéen conseillés
Langues parlées
français, wolof
Monnaie et coût de la vie
Franc CFA / 1€ = 657 francs CFA / prix 30% moins chers qu'en France environ
Utile sur place
Transports : location auto / électricité : 220V, pas d'adaptateur nécessaire

Commentaires:

  • Nfiaue
    18 mai 2017à22 h 28 min

    C est vraiment super ton blog avec des explications claires de mon pays bien aime le Sengal
    .

Laisser un commentaire: