Top
10 jours en Guyane, voyage en pleine nature - Sensations Voyage
fade
6046
destinations-template-default,single,single-destinations,postid-6046,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage child theme-child-ver-1.0,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-light-header,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

La Guyane, belle et sauvage

La Guyane, nous l’avions choisie presque par hasard. Profitant d’une promotion de la compagnie Air Caraïbes, nous nous envolions à 4 pour le prix de 2 pour la première fois en Amérique du Sud. La découverte d’un monde qui nous était inconnu a sans doute participé à faire de ce voyage l’un des plus mémorables. Un voyage mémorable avant tout car nous l’avons partagé entre amis. Nous y rejoignions d’ailleurs des copains guyanais. Un voyage mémorable aussi parce que la Guyane est une destination complètement préservée du tourisme de masse. A tel point que les lieux d’intérêt sont parfois encore mal indiqués. Mais un voyage mémorable surtout car c’est un pays sublime où la faune multicolore et la flore luxuriante nous ont émerveillés tous les jours de notre séjour.

La Guyane est une destination facile d’accès pour les voyageurs de métropole. Vols directs de Paris tous les jours, destination francophone, et déplacements aisés en location voiture. C’est à se demander pourquoi il y a encore si peu de touristes dans ce Département d’Outre-Mer ! Mais attention pas de plages paradisiaques et d’eaux turquoise en Guyane. Ici nous sommes au cœur de la forêt amazonienne, plongés dans la géante nature verdoyante.

1 : Cayenne et ses alentours, Remire Montjoli et Macouria

C’est à Cayenne, dans la capitale régionale que nous avions choisi de louer notre résidence avec piscine. Comme il fait chaud et très humide et qu’il y a peu de plages, la piscine pour les fins de journées était une excellente idée… Merci aux garçons qui ont insisté ! Cayenne est idéalement située pour visiter la Guyane. Proche de l’aéroport international Félix-Éboué, et occupant une position centrale pour accéder aux différents lieux à visiter. Le long de la côte en tous cas. Car 98% du territoire est recouvert par la forêt équatoriale et très difficile d’accès. Pour nous pas d’immersion totale dans la jungle au programme. Nous avions fait uniquement le vaccin obligatoire contre la fièvre jaune mais n’avions pas pris le traitement anti-paludéen. Pour ne pas prendre trop de risque nous avons donc dormi en ville durant tout notre séjour.

Pourtant, dès notre premier jour, nous avons été conquis par la nature qui nous entourait. Les morphos, ces papillons bleus géants tout droit sortis d’un dessin-animé, semblaient nous souhaiter la bienvenue. Ce sont bien les insectes les moins effrayants que nous avons rencontrés ! Car ils sont tous dix fois plus grands que ceux que l’on connait. Les fourmis ont la taille d’une sauterelle et les milles-pattes ressemblent à des petits serpents qui marchent ! Mais une fois l’appréhension passée, on s’émerveille devant cette nature épatante et ses couleurs éblouissantes ! Et pour rencontrer les oiseaux et les mammifères de Guyane, le zoo de Macouria est un incontournable. S’il est vrai que j’ai beaucoup de mal à voir les animaux en cage, j’ai aimé découvrir, au Zoo de Guyane, les hoazins, les agoutis et tant d’espèces dont j’ignorais même l’existence.


Que faire à Cayenne

Manger sur la place des palmistes

Lézarder sur la plage de Remire Montjoli

Randonner sur le sentier du Rorota

Observer la ponte des tortues Luth

S'émerveiller devant le plancton phosphorescent

Visiter le zoo de Macouria


Bonne adresse à Cayenne

Guest House Oyasamaid

2 : Roura, du village Hmong de Cacao jusqu’aux marais de Kaw

La commune de Roura est celle que j’ai préférée. Pour son coté nature et authentique. Sa verdure, ses sources d’eau, sa réserve naturelle… Et pour son village Hmong. A 67km de Cayenne, Cacao semble être un autre monde. Ici les terres ont été données à des réfugiés politiques du Laos après la guerre du Vietnam. Les Hmongs y ont développé l’agriculture et ont faire du village de Cacao le premier fournisseur maraîcher de Guyane. Tous les dimanches, le marché de Cacao attire vacanciers et guyanais au milieu de ses couleurs et saveurs d’Asie. Une visite à ne pas manquer !

Amoureux de la nature, vous vous émerveillerez en découvrant la réserve naturelle des marais de Kaw. D’abord pour vous y rendre. Car après avoir parcouru les 80km depuis Cayenne, il vous faudra traverser un sentier botanique en pleine jungle. Une balade féérique d’une demi heure au bout de laquelle vous trouverez une petite barque. C’est à bord de cette embarcation que l’on traverse le marais pour rejoindre le village de Kaw. Attention, ne faites pas comme nous… Avant de vous aventurer sur le sentier, assurez-vous que quelqu’un vous attende à l’arrivée ! Car lorsque nous avons atteint l’embarcadère, il n’y avait personne. Il nous a fallu redescendre à la station la plus proche pour faire appeler le prestataire et retourner au bout du sentier. C’est alors un moment unique que nous avons vécu. A bord de la barque à moteur, nous avons rejoint ce village perdu au milieu de nullepart, ou le cabiaï, le plus gros rongeur du monde, vit encore dans les marécages. Nous avons accosté pour une journée magique dans un territoire préservé.


Que faire à Roura

Visiter le marché de Cacao le dimanche

Découvrir les spécialités culinaires hmong

Voir l'église de Cacao

Visiter le musée des insectes de Cacao

Se promener à la crique Gabriel

Se baigner dans les Cascades de Fourgassié

Randonner sur le sentier botanique de la réserve naturelle Trésor

Prendre la barque jusqu'aux marais de Kaw

Dejeuner dans une table d'hôtes à Kaw

Visiter le musée de Kaw

3 : Mission Kourou

Évidemment, la visite du Centre Spatial Guyanais (CSG) à Kourou, est un incontournable. La visite guidée est gratuite et se fait uniquement sur réservation. On y apprend l’histoire du centre spatial, l’organisation de la base, et l’on découvre même la salle de lancement. La base est gigantesque et la taille des installations est impressionnante, c’est à voir. Les plus passionnés pourront prolonger la découverte par la visite du musée de l’air et de l’espace. Et si vous avez l’occasion d’être sur place au moment du lancement d’une fusée, vous pourrez même y assister depuis le site d’observation du centre spatial (demande d’invitation à adresser par courrier).

Autour de la ville de Kourou nous nous sommes laissés portés, à la rencontre des habitants. De village en village, le long des sentiers et jusqu’à la crique Toussaint de Sinnamary ou nous avons apprécié oublier le temps et nous mouiller les pieds.


Que faire à Kourou

Visiter le Centre Spatial Guyanais

Assister au lancement d'une fusée

Acheter des sculptures sur bois à Saramaca

Visiter le centre amérindien de Kalawachi

Lézarder sur la plage de la Cocoteraie

Randonner à la montagne des singes

Se rafraîchir à la crique Toussaint de Sinnamary

4 : Les vestiges du bagne aux îles du Salut

Les îles du Salut et les vestiges du bagne sont également un immanquable en Guyane. C’est à la fois une visite culturelle empreinte d’une histoire sombre et une agréable journée balnéaire. Pour s’y rendre, nous avions choisie l’option catamaran au départ de Kourou. Après une heure de navigation, nous accostions sur l‘île Royale. C’est ici sur la plus grande des trois îles, que se trouvaient les bâtiments administratifs et l’hôpital du bagne. Beaucoup de murs sont encore debout, au milieu de la végétation luxuriante.

Après la visite des vestiges et une courte balade en forêt, nous avons repris le catamaran en direction de l’île de Saint-Joseph. Le bagne du bagne comme il était surnommé. C’est ici qu’étaient enfermés les prisonniers condamnés à perpétuité. Les ruines des cellules chargées d’histoire semblent s’être effondrées sous le poids du passé. L’atmosphère a quelque chose de pesant sur cette île recouverte de cocotiers… Et le cimetière, face à la mer, abrite les sépultures de centaines de gardiens et officiers, toutes alignées.

La troisième île, l‘île du Diable n’est pas accessible aux visiteurs. Elle était utilisée pour isoler notamment les prisonniers politiques. C’est ici que fut enfermé Alfred Dreyfus pendant plus de 4 ans.


Que faire aux îles du Salut

Faire une exursion à la journée en catamaran au départ de Kourou

Visiter les vestiges des batiments adiministratifs sur l'île Royale

Prendre la navette jusqu'à l'île de St Joseph

Voir les vestiges du cimetière et des cellules du bagne sur l'île de St Joseph

contempler la faune

Se baigner dans la 'piscine des bagnards'

5 : Sur le Maroni, de Awala-Yalimapo jusqu’au Suriname

Au départ de Cayenne, il faut 3h30 pour rejoindre la commune d’Awala-Yalimapo en longeant la côte. Elle se trouve au Nord de la Guyane, à l’embouchure du fleuve Mana et du Maroni. Bienvenue au cœur de la culture amérindienne de Guyane. En effet, c’est ici qu’est installée la plus grande communauté des Kali’na ou Galibi. On découvre leur artisanat, leurs habitations traditionnelles…  Le second intérêt de cette région protégée est la réserve naturelle de l’Amana. Une zone littorale constituée de plages, mangroves, lagunes. Et entre avril et juin on peut même assister à la ponte des tortues luth.

En remontant le long du Maroni, nous avons rejoint la commune de Saint-Laurent du Maroni. C’est d’ici que nous avons pris la pirogue de direction du Suriname. Sans visa, il n’est pas possible de dépasser la zone franche d’Albina et pour tout vous dire, il n’y a pas grand chose à faire là-bas. Mais la balade en pirogue sur le Maroni valait bien le déplacement jusqu’au Suriname. C’est sur cette note typique que nous avons terminé notre joli voyage en Guyane. Nous nous sommes promis de revenir, pour rendre visite à nos amis et assister au lancement d’une fusée !


Que faire sur le Maroni

Observer la ponte des tortues Luth à Awala Yalimapo

S'étendre sur la plage des Hattes

Randonner dans la réserve naturelle de l'Amana

Visiter le marché aux poissons de St Laurent du Maroni

Randonner aux cascades Voltaire

Rejoindre le Suriname en pirogue

L’essentiel : Sensations Voyage en Guyane

Durée du séjour
10 jours / 8 nuits
Mon coup de cœur en Guyane
La faune et la flore luxuriante
A faire au moins une fois dans sa vie
Assister au décollage d'une fusée depuis Kourou
La prochaine fois en Guyane
Je fais un trek de plusieurs jours dans la forêt amazonienne

Télécharger la carte touristique (à venir)

Télécharger le programme PDF (à venir)

Top 5 incontournables Guyane (à venir)

Galerie Photos Guyane

sensations-voyage-voyages-photos-guyane-pictures
« 1 de 63 »

Carte et infos pratiques Guyane

Durée de vol et décalage horaire
8h de vol au départ de Paris / -4h en été vs Paris, -5h en hiver
Formalités et vaccins
Paasseport ou carte d'identité en cours de validité / vaccin contre la fièvre jaune obligatoire / traitement antipaludéen conseillé en particulier pour la forêt amazonienne
Langues parlées
langue officielle : français
Monnaie et coût de la vie
Monnaie = euro / destination bon marché
Utile sur place
Transports : location auto. / Electricité : 220V, pas d'adaptateur nécessaire

Pas de commentaire

Laisser un commentaire: